skip to Main Content
EDITORIAL – « Venez » Ou « Allez » ?

EDITORIAL – « Venez » ou « Allez » ?

[par Eric Zander, Directeur stratégie]

Avec ce nouveau numéro de notre carnet de route, nous démarrons un triptyque qui dévoilera, étape après étape, la boucle de la nouvelle stratégie de VIANOVA. Notre objectif est de voir s’épanouir un mouvement de communautés intégrées de disciples de Jésus partout en Belgique. Il nous faut donc initier une dynamique qui générera un mouvement potentiellement perpétuel.

Plus une redécouverte qu’une nouveauté, en fait. En regardant Jésus, nous le voyons utiliser deux impératifs apparemment contraires quand il s’adresse à nous : « Venez ! » et « Allez ! ».

Jésus appelle chacun à venir à lui pour recevoir son Esprit[1], trouver du repos[2]… Mais quand il appelle ses disciples à lui, ce n’est pas pour rester confortablement autour de lui et attendre que les autres les rejoignent. Jésus appelle ses disciples à lui pour les envoyer… Juste après « Venez ! », suit directement « Allez ! ».
« Jésus appela ses 12 disciples… Ce sont ces 12 que Jésus envoya… » (Mat 10:1 & 5)
« c’est moi qui vous ai choisis ; je vous ai donné mission d’aller » (Jn 15:16)
« il appela ceux qu’il voulait, et ils vinrent à lui… il les envoya… » (Mc 3:13 & 15)
 » il appela ses disciples auprès de lui et choisit douze d’entre eux, qu’il nomma apôtres (littéralement « envoyés ») (Lc 6:13).

L’envoi dans le monde, en priorité vers les plus faibles et vers les perdus, s’adresse à tous les disciples. « Comme mon Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jn 20:21). Si nous ne sommes pas tous appelés à quitter notre cadre de vie, famille, maison, travail… nous sommes tous appelés à aller intentionnellement vers les autres pour leur (dé)montrer Jésus, au travail, dans le voisinage, parmi nos amis, notre famille…

Trop longtemps, notre évangélisation s’est résumée à organiser des événements pour y inviter les perdus, ou à proclamer verbalement l’Évangile sur la place publique à des gens que nous ne connaissons pas. Nous voulons répondre à l’appel de Jésus et incarner sa vie parmi nos contemporains en priant que Dieu ouvre les cœurs et nous conduise vers ceux qui le cherchent.

Incarner Jésus dans le monde, parmi toutes les couches de la population, en développant nos réseaux de relations naturelles et en initiant de nouveaux réseaux. Dieu est déjà à l’œuvre, allons le rejoindre. C’est là que le mouvement s’amorce.

Eric Z.
____________________
[1] Jn 7:37
[2] Mat. 11:28