top of page

TÉMOIGNAGES - Reflétez Jésus


Christel, Drienie, Reiner et Angela... et tant d’autres. Pour vous, RALPH a rencontré quelques-uns de ces frères et sœurs qui « brillent » de la lumière de Jésus tout près de chez eux. A eux la parole lorsqu’ils répondent à la question :

Au quotidien, comment reflétez-vous Jésus en vous engageant dans votre environnement local ?

André, Arlon « Depuis des années je suis membre actif de la Maison de la Culture d’Arlon, cela me donne l’occasion de connaître mon prochain dans le monde du spectacle, de découvrir ce que les gens apprécient et bien sûr d’échanger les idées. Je suis souvent surpris. »


Sarah, Bruxelles « Nous sommes les ambassadeurs de Christ. Toutes les choses que je fais au quotidien je les fais au nom de Jésus et pour Jésus : parler et faire des bricolages avec les enfants traumatisés par la guerre, embrasser la maman qui pleure pour la maladie de sa fille, accompagner mon amie qui a peur d’aller toute seule à l’hôpital. Chaque fois que vous avez fait cela à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi-même que vous l’avez fait. »


Paul, Soignies « Je suis retraité et je déteste rester à ne rien faire. J’ai suivi des élèves en difficulté scolaire pendant quelques semaines dans une structure d’accueil et je fais partie d’un service d’entraide local. Je me suis également inscrit sur la liste des bénévoles de l’hôpital le plus proche. »


Stephen, Philippeville « Je suis l’un des ambassadeurs de la propreté de notre entité, ce que je considère comme une opportunité toute simple de servir notre commune et de pouvoir parler avec les gens. L’église de Philippeville participe d’ailleurs depuis trois ans aux week-ends 'Grand nettoyage de printemps' proposés par Wallonie Plus Propre. »


Catherine et Anne, Ganshoren « Impliquées depuis plusieurs années dans le groupe local de la Ligue des Familles, notre engagement nous permet d'aimer et de servir les familles de notre commune (brocante, conférences,...). Par ce partenariat, nous bénéficions aussi de l'autorisation d'utiliser un terrain communal pour notre semaine d'évangélisation annuelle parmi les enfants. »


Evert, Courtrai « Passionnés de jeux de société, mon épouse et moi fréquentons deux clubs locaux et profitons d’un site internet sur lequel on peut organiser des soirées jeux de société à domicile. De cette manière, nous créons un réseau. Nous espérons avoir en même temps l’occasion de montrer Son amour à nos partenaires de jeux. »


Kim, Courtrai « Dans notre quartier, nous faisons de notre mieux pour être de bons voisins. Nous ramassons régulièrement les déchets dans la rue. Même si nous avons un jardin, nous choisissons parfois de jouer avec nos enfants devant notre maison afin de mieux connaître ceux qui nous entourent. »


Dries, Alost « Depuis quelques années, j’organise des matchs de foot et notre groupe est aujourd’hui composé de non-croyants et de gens de l’église. Ce n’est pas de l’évangélisation en soi, mais les non-chrétiens peuvent ainsi voir que nous ne sommes pas déconnectés du monde. »


Thomas et Lente, Termonde « Lorsque nous avons déménagé récemment, mon épouse et moi avons reçu de la part du service population un colis de bienvenue avec des infos sur notre ville. Il y avait entre autres un livre décrivant un projet très intéressant : inviter les gens à partager leurs talents. Nous nous sommes inscrits le soir même ! »


Karl, Eupen « Dans la gazette, j’ai lu que la chorale locale cherchait encore quelques membres. Je suis musicien et j’aime chanter. Je voudrais rencontrer de nouvelles personnes dans la région, alors je me suis inscrit. J’attends mon premier concert avec impatience. »


Davy et Vanessa, Leuven « Nous voulons que notre famille brille là où nous habitons. Pour nous, il est important que notre maison soit un lieu où les amis de nos enfants se sentent accueillis lorsqu’ils viennent jouer et dans laquelle tous les enfants du quartier peuvent entrer. »

Comentarios


bottom of page